Jeux d’influence

Une série de Jean Xavier de Lestrade

Le directeur marketing d'une multinationale de l'agrochimie est découvert noyé dans la seine par la police. Un député et son assistant parlementaire bataillent pour l'interdiction d'un pesticide homologué. Un agriculteur porte plainte contre la multinationale qu'il accuse d'être à l'origine de la maladie qui le ronge... Enjeux financiers démesurés, scandale écologique et industriel, manipulations et pressions politiques, Jeux d'influence trace à la serpe en 6 épisodes l'univers glaçant des lobbies.

GenreThriller
FormatUne série prime-time 6x52'
LangueFrançais
ProductionWhat's Up Films
CoproductionStenola Productions
CoproductionARTE France, Proximus
En Production
 
Long-métrage
     
Couleurs, 6x52 min
     

"Mon père est mort le jeudi 30 mars 2017.
Il avait un cancer du poumon décelé trop tardivement pour qu’il puisse espérer vivre plus de 18 mois avec la maladie. Mais son cancer était assez singulier. Il présentait une mutation génétique que l’on retrouve normalement chez des patients femmes, d’origine asiatique n’ayant jamais fumé. Or mon père ne présentait aucun de ces critères (même s’il avait arrêté depuis 40 ans, mon père avait fumé dans sa jeunesse).
Mon père était agriculteur depuis l’âge de 16 ans. Né juste avant la seconde guerre mondiale, il a vécu tous les plus grands bouleversements que le monde agricole a connu. L’arrivée du premier tracteur, de la première moissonneuse batteuse, l’apparition des engrais, des semences hybrides et l’arrivée massive des pesticides dans les années soixante.

J’ai toujours un souvenir vivace de lui préparant sa cuve pour désherber les parcelles. Il se plaignait que l’ouvrier qu’il employait ne savait pas faire les mélanges pour effectuer lui même toutes les opérations liées au désherbage. Remplissage, nettoyage de la cuve. Et multi passage sur les cultures avec ces rampes de 15 mètres d’envergure. Jamais je ne l’ai vu mettre des gants ou porter un masque. Avec les engrais, les produits désherbants étaient ceux qui avaient permis de multiplier les rendements par 3 ou 4. Alors pourquoi s’en méfier ? C’était juste que du bonheur… Un bonheur que l’on respirait à plein poumon.
Et puis au début des années 2000 les premiers décès dû à des cancers atypiques sont apparus. Quelques amis de mon père, quelques uns de ses proches voisins sont morts. Tous de cancers. Dans une région où les agriculteurs n’étaient quasiment pas frappés par cette maladie. Au début, mon père ne voulait pas croire qu’il pouvait y avoir un lien entre la façon de travailler la terre et les cancers. Ce n’était non seulement pas concevable, mais aussi moralement pas supportable. Étaient-ils en train de s’empoisonner eux mêmes ? D’empoisonner la terre, les consommateurs ?

Et puis il y a eu cet agriculteur charentais Paul François, qui est tombé gravement malade suite à une intoxication avec du Lasso, un produit commercialisé par Monsanto. Paul François qui mettra cinq ans à faire reconnaître sa maladie comme maladie professionnelle. Et qui, six ans après les faits, finira par porter plainte contre le géant américain de l’agro chimie. En 2011, le procès s’ouvre et Paul François gagne la première manche… Mon père suit l’affaire de près. Cette histoire l’interpelle et réveille sa conscience. Il m’envoie un article de presse, avec un petit mot : « Je crois que ce serait un bon sujet de film »."

Jean-Xavier de Lestrade

Équipe Technique

RéalisateurJean-Xavier de Lestrade
ImageIsabelle Razavet
SonPhilippe Grivel
Chef décorationAntoine Maron
Chef maquilleuseLaure Talazac
Chef costumièreNathalie Raoul
Monteuse imageSophie Brunet
ProducteurMatthieu Belghiti
Directeur de productionMat Troi Day

Casting

Guillaume DelpierreLaurent Stocker
Claire LanselAlix Poisson
Mathieu BowmanJean-François Sivadier
Romain CorsoPierre Perrier
Suzanne ForrestAnne Coesens
x