Le passeur de lumière

Un film écrit par Bernard Tirtiaux

L'action se passe au début du 12ème siècle et raconte le destin brisé et légendaire de Nivard de Chassepierre, un fou de lumière natif du pays mosan. Verrier prodige après avoir été orfèvre, personnage-clé aux côtés des premiers Templiers qui étaient bâtisseurs, il ramènera d'Orient les secrets de fabrication des verres de couleur qui donnent vie et éclat aux vitraux de nos cathédrales.

"Le passeur de lumière" est une adaptation du roman éponyme vendu à 300.000 exemplaires.

GenreDrame
LangueFrançais
ProductionStenola Productions
En développement
 
Long-métrage
     
Couleur, 90 min
     

"LE PASSEUR DE LUMIERE est un mythe, la geste d'un artisan obsédé par sa quête de la Lumière, le parcours d'un homme en questionnement qui va employer ses mains et la matière fondue ou transformée pour approcher ce qui le dépasse, le ravit, le révolte. « Le passeur » est le récit d'une grande colère transmutée en pari de lumière et de couleur. Qui mieux que ces verriers du Moyen-âge ont réussi le pari de muer en lumière d'or les églises plombées par les cieux d'Occident ?
Verrier, moi-même, depuis près de cinquante ans, j'ai toujours rêvé de voir portée à l'écran l'histoire du père de mon art. Avant d'écrire mon roman, je pensais déjà au cinéma à cause de l'enjeu de la lumière et, aussi, en raison de la grande parenté qui réunit pellicule et vitrail. Nous sommes, de part et d'autre, dans de la matière traversée par du lumineux. "
Bernard Tirtiaux

x